LinuxJobs LinuxJobs (mobile)

OpenEdition recrute un·e administrateur·trice systèmes et réseaux à Marseille

Ajoutée le 09 juin 2021

OpenEdition

Marseille (Systèmes)

https://www.openedition.org


Informations générales

  • Lieu de travail : Marseille
  • Type de contrat : CDD Technique/Administratif
  • Employeur : Protisvalor
  • Durée du contrat : 12 mois
  • Date d’embauche prévue : 1er septembre 2021
  • Quotité de travail : Temps complet (37, 5 h)
  • Rémunération : entre 2 000 et 2 500 € net mensuel
  • Niveau d’études souhaité : Bac+3
  • Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La personne recrutée aura pour mission d’assurer la disponibilité, la sécurité et la performance des plateformes web d’OpenEdition en s’appuyant sur les principes de haute disponibilité (redondance, performance, robustesse).

Activités

Sous la responsabilité de l’administrateur système du laboratoire, il·elle participera à la réalisation des missions suivantes :

  • mettre en place les moyens et les procédures pour garantir la sécurité, les performances et la disponibilité des systèmes ;
  • administrer, maintenir et faire évoluer le réseau et ses services ;
  • concevoir et développer des outils logiciels pour l’administration des systèmes ;
  • gérer l’interconnexion entre les services ;
  • déployer et faire évoluer les éléments matériels et logiciels de l’infrastructure en production ;
  • travailler en collaboration avec les services en charge du développement et du système d’information (service données) du laboratoire ;
  • assurer la veille technologique, en particulier sur les questions de sécurité.

Compétences

  • Connaissance approfondie des concepts et techniques d’architecture des systèmes et des réseaux
  • Maîtrise d’au moins un langage de script (Shell, Python, …)
  • Expertise Linux
  • Compréhension écrite de l’anglais technique

Contexte de travail

OpenEdition développe depuis 1999 des plateformes de publication électronique pour la communauté scientifique en sciences humaines et sociales (OpenEdition Books, Journals, Calenda et Hypothèses). L’utilisation et la fréquentation de ces plateformes n’ont cessé d’augmenter depuis leur création, atteignant aujourd’hui 9 millions de visites mensuelles. La plateforme accueille plus de 540 revues, 3 700 carnets de recherche, 10 000 livres et 45 000 annonces d’événements scientifiques. Des milliers d’utilisateurs éditent et publient du contenu sur OpenEdition.

L’administrateur·trice des systèmes d’information s’intégrera à l’équipe d’OpenEdition Center, constituée d’une cinquantaine d’agents et sera affecté·e au service administration systèmes (deux personnes) au sein du secteur informatique (dix personnes).

Le contexte logiciel et matériel de la plateforme évolue avec les nombreux projets d’OpenEdition :

  • l’environnement logiciel est construit autour de CMS (Lodel, WordPress) et d’applications PHP et Python alimentant notamment le moteur d’indexation SolR ;
  • l’architecture système est exclusivement construite à base de logiciels libres (sous Debian/ProxmoxVE), elle est organisée en clusters, elle s’appuie sur une virtualisation intégrale des services (Qemu/KVM) et le déploiement de systèmes de fichiers distribués (CEPH, GlusterFS), elle exploite plusieurs systèmes de cache, au niveau des applications et en frontal des serveurs web (Memcached, Redis, Varnish) ;
  • la croissance très forte des usages d’écriture et de lecture sur les plateformes d’OpenEdition amène à faire évoluer cette architecture (environ 700 cœurs, 3 To de ram, 60 To de stockage SSD et HD dans un centre de calcul du CNRS) et les CMS mis à contribution ;
  • des fonctionnalités sont régulièrement ajoutées dans le cadre des projets de recherche et développement d’OpenEdition Lab et de l’activité du service Freemium chargé de la commercialisation de services aux bibliothèques.

Informations complémentaires

  • Congés : 25 jours de congés et 15 RTT
  • Remboursement transports en commun pour le trajet domicile/travail : 50% sur justificatif
  • Mutuelle : obligatoire au bout d’un an d’ancienneté ou si le salarié n’en possède pas à l’embauche. Prise en charge à 60 %.
  • Tickets restaurants : accessibles sur simple demande par mail du salarié. Prise en charge à 60% (8, 50 € le ticket, 18 tickets par mois).

Avantages

Travail en autonomie, liberté du choix des technologies, participation à la libre diffusion des résultats de la recherche.

LinuxJobs Twitter LinuxJobs Diasporas Twitter RSS LinuxJobs Journal du hacker